Bien communiquer, c’est capital !

Bien communiquer s'apprend!

Bien communiquer s'apprend!

 

A l’école, nous étudions beaucoup de choses dans différents domaines. Mais la communication, pourtant outil de base pour avoir de bonnes relations avec les autres, ne nous y est pas enseignée. La raison ? Certains doivent estimer que savoir communiquer est inné. Certes, nous en possédons tous certaines connaissances, mais nous sommes loin de la maîtriser !

 

Mais la communication, c’est quoi ?

C’est un mélange de 3 éléments : le verbal (ce qui est dit), le non–verbal (l’attitude) et le para-verbal (l’intonation,…)

Tout le monde communique et personne ne peut ne pas communiquer !

C’est pourquoi, il est à noter que seulement 15% du message retenu passe par le verbal ! Il est donc essentiel de s’attacher au reste.

Mais quel en est son but ? Elle sert à passer des messages, à échanger nos points de vue, nos opinions tout en respectant les autres, mais également à mieux les comprendre et aussi à éviter les conflits !

La communication est la clé dans tous les domaines ! Que ce soit au travail, en famille, dans le couple ou même entre amis ou encore dans la rue par exemple !

 

Les clés pour bien communiquer sont les suivantes :

 

1/ Avoir de l’intérêt, du respect et de la bienveillance envers les autres, afin de mettre la personne en confiance, et engager une bonne relation

2/ Respecter la distance de communication. La distance sociale en France est d’environ 80 cm.

3/ Une écoute active s’impose! C’est-à-dire qu’il faut écouter attentivement son interlocuteur en se centrant sur lui. Il est alors important de ne penser à rien d’autre et de se concentrer sur ce qu’il dit, verbalement mais aussi à regarder son attitude, sa gestuelle et son non verbal (débit volume, intonation…)

3/ La calibration : c’est une manière délicate de repérer chez une personne ses comportements externes volontaires ou pas (macro et micro-mouvements, attitudes). Utiliser la calibration permet de repérer ce que l’on suscite à l’autre (ennui, intérêt, gêne, stress par exemples) Il faut cependant faire attention à ne pas interpréter trop rapidement)

4/La synchronisation : il s’agit là d’adapter sa posture, sa gestuelle à celle de l’autre, mais également son discours en s’adaptant au niveau de langage de son interlocuteur.

5/ Etre flexible : un bon communicateur sait s’adapter au discours de son interlocuteur, en accueillant les informations

6/ Etre congruent : il faut que votre discours et votre attitude aillent dans le même sens.

Cela fait beaucoup de points sur lesquels il faut être attentifs, et bien maîtrise sa communication ne devient pas automatique tout de suite. Cela demande de l’entrainement. Alors à vous de jouer !

 

Je peux vous y aider, via un coaching ou lors d'un atelier. N'hésitez pas à me contacter au 06.40.63.53.17

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire